Psychoses et langages : scènes psychothérapiques du dire

Jean Broustra
Paris : L'Harmattan, 2018
ISBN 9782343151267
lien externe
Approche: historique, psychiatrique

Problématique:

Support: livre

Langue: français

Ce livre est une mise en perspective historique et réflexive de la pratique de psychiatrie publique de l’auteur, en Gironde, entre les années 1965 et 2005. Après un chapitre initial qui rappelle une célèbre confrontation épistolaire entre Freud et Binswanger, il en vient à ce qui s’est échangé – pendant les années 1965-1990 – entre les psychiatries universitaires de Bordeaux, Lyon, Marseille, Toulouse, Paris, et qui est la poursuite d’un débat complexe mais nécessaire entre psychiatrie, psychanalyse et phénoménologie. À partir de 1970, avec ses différentes équipes – dans le dispositif de soins des patients psychotiques -, Jean Broustra a introduit de nombreux ateliers thérapeutiques d’expression qui favorisent la pratique de scènes pluri- et inter-langagières. Ces ateliers sont un tremplin qui rend possible une transitionalité entre approche phénoménologique et écoute psychanalytique, entre coprésences et transferts. Ceci est essentiel à qui prétend aborder le traitement des psychoses selon des modalités psychothérapiques et poïétiques. En témoigne la longue histoire de Judith, très grave schizophrène, dont le surpassement héroïque peut évoquer Hölderlin, Nietzche, ou Artaud.